Droit de cuissage : Georges Tron face à la justice

·1 min de lecture

Un début d'année aux assises. Deux ans après son acquittement, Georges Tron est de retour face à la justice. Le maire de Draveil (Essonne) et son ex-adjointe, Brigitte Gruel, accusés de "viols" et "agressions sexuelles" en réunion portées contre eux par deux anciennes employées de la mairie, comparaissent tous les deux en appel ce mardi 19 janvier. Comme le précise Le Figaro, ce nouveau procès doit se tenir jusqu'au vendredi 12 février, au palais de justice de l'Île de la Cité, à Paris. Pour rappel, c'est la troisième fois que les deux accusés se retrouvent aux assises. La première fois remonte à décembre 2017, à Bobigny, lors d'un procès qui n'avait duré que quatre jours, précisent nos confrères. La deuxième, c'était en octobre-novembre 2018, lorsque le maire de Draveil et son ex-adjointe ont été acquittés des accusations portées contre eux. La décision du ministère public de faire appel les a conduit à l'organisation d'un troisième procès, qui s'ouvre donc ce mardi 19 janvier.

Georges Tron, qui serait cas contact après que l'une de ses adjointes ait été testée positive à la Covid-19, devrait tout de même se présenter devant la cour, indique le quotidien national. Pour assurer la défense de l'élu, un nouvel avocat s'apprête à remplacer Éric Dupond-Moretti, devenu Garde des Sceaux en juillet 2020. Il s'agit de Me Solange Doumic, qui avait notamment fait craquer le tueur en série Guy Georges lors de son procès aux assises en 2001, rapporte Le Parisien. Cette fois chargée de défendre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Le plus grand honneur de ma vie" : Melania Trump fait ses adieux officiels
VIDÉO - Mort de Jean-Pierre Bacri : Gérard Darmon "en pleurs"
Qui est Réginald Allouche, le docteur de "Opération Renaissance" ?
Melania Trump tente de sauver sa réputation, un flot d'insultes s'en suit
ARCHIVES - Jean-Pierre Bacri : "Je n'ai pas peur de la mort, je serai le dernier au courant"