Droit à la nuance et streaming musical : IAM fait l'état des lieux du rap d'aujourd'hui

·1 min de lecture

Dans leur livre Entre la pierre et la plume, les membres du groupe IAM racontent leur histoire et celle du rap français. Invités de l'émission Musique!, Akhenaton et Shurik'n expliquent à quel point ce genre musical est aujourd'hui riche et accessible à tous. Et notamment grâce à Internet, qui a grandement facilité l'accès aux productions des artistes du monde entier.

"Pas un rap, des raps"

Contrairement à beaucoup d'observateurs du monde de la musique, Akhenaton ne s'est jamais étonné de la trajectoire prise par le rap en France. "On savait que si le rap pénétrait la variété, son accessibilité et la réactivité de cette culture allait plaire à énormément de monde, et que le rap allait se diversifier", théorise-t-il.

>> Retrouvez Musique ! en replay et en podcast ici

Mais IAM ne s'est pour autant jamais départi de son identité de départ. "Nous sommes issus d'un rap très offensif, positionné, et qui doit lutter, jouer des coudes pour exister", rappellent ensemble Shurik'n et Akhenaton. "On nous demande juste à avoir droit à la nuance, parce qu'il n'y a pas un rap, mais des raps."

>> LIRE AUSSI - IAM : "Dans la musique il n'y a pas de date de péremption, on continuera tant qu'on peut"

"Un peu moins de Facebook, un peu plus de recherches"

En tant que passionné de musique, Akhenaton se réjouit de cette diversité. "J'ai fait des émissions radio pendant très longtemps, où j'ai passé des morceaux de rap américain fait par des jeunes de 17-18 ans qui continuent à faire des c...


Lire la suite sur Europe1