Droit à l'avortement : Biden appelle les Américains à le défendre dans les urnes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
REUTERS/Jonathan Ernst
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joe Biden a appelé à une mobilisation électorale pour défendre le droit à l'avortement.

Joe Biden a appelé mardi les Américains à voter aux législatives de l'automne de manière à défendre le droit "fondamental" à l'avortement, si celui-ci devait être remis en cause par la Cour suprême américaine. Si la plus haute juridiction annule la jurisprudence qui fonde le droit à l'avortement aux Etats-Unis depuis les années 1970, comme le laisse entendre un document révélé lundi soir par Politico, "ce sera aux élus de notre nation, à tous les niveaux, de protéger le droit des femmes à choisir. Et il appartiendra aux électeurs de choisir des candidats favorables" au droit à l'avortement en novembre, a estimé le président démocrate dans un communiqué.

"Nous aurons besoin de plus de sénateurs favorables au droit de choisir, et d'une majorité en ce sens à la Chambre des représentants, pour adopter une législation codifiant (la jurisprudence existante), que je promulguerai", a assuré le chef de l'exécutif, catholique fervent mais aussi défenseur du droit à l'avortement.

Lire aussi :Le droit à l'avortement plus que jamais en danger aux États-Unis

Joe Biden, dont le parti redoute une cuisante défaite lors de ces élections de mi-mandat, promet par ailleurs que son administration "sera prête" à réagir quand tombera la décision, extrêmement attendue, de la Cour suprême américaine.

Le président évoque dans son communiqué une réponse "administrative", sans plus de précisions. Les démocrates contrôlent déjà la Chambre des représentants et le Sénat, mais leur majorité dans cette dernière institution est très mince, et ne leur a pas permis jusqu'ici de légiférer au niveau fédéral sur le droit à l'avortement, pour écraser des législations extrêmement restrictives prises récemment par nombre d'Etats conservateurs américains.

Le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles