Droit à l'avortement aux États-Unis : des manifestations organisées dans plusieurs villes du pays

© ERIN LEFEVRE / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Six ans après la "Marche des femmes " sur Washington qui avait rassemblé des millions de personnes, le mouvement organise à nouveau une centaine de rassemblements à travers les États-Unis  pour défendre le droit à l'avortement. Des dizaines de milliers de personnes sont attendues, non pas à Washington mais dans le Wisconsin où le principal rassemblement doit se dérouler.

>> Retrouvez Europe matin week-end 6-8 en podcast et en replay ici

Une date : le 22 janvier 1973

La date n’a pas été choisie par hasard. Le 22 janvier 1973, la Cour suprême américaine légalisait l’avortement au niveau fédéral. 50 ans après, au lieu de fêter l’événement, les défenseurs du droit à l’avortement sont de nouveau obligés de se battre , depuis qu’il y a près de sept mois, la Cour est revenue sur cette légalisation . Et si aujourd’hui, ce n’est pas à Washington que la plus importante manifestation aura lieu, mais dans le Wisconsin, à Madison, c'est parce que désormais, le combat se déroule au niveau local, au niveau des États.

>> LIRE AUSSIEtats-Unis : la révocation du droit à l'avortement suscite la crainte chez les homosexuels

Le Wisconsin s’apprête, dans les prochains mois, à élire un juge pour sa propre Cour suprême. Si jamais un juge progressiste est élu, alors, il pourra peser dans la décision de revenir sur une loi de l’état interdisant l’avortement. C’est donc un test politique : si la mobilisation est suffisamment importante, cela voudra dire que l’avortement sera encore l’...


Lire la suite sur Europe1