Droit à l’image. Accusé d’incitation au harcèlement sexuel, Citroën Égypte contraint de retirer une pub

·1 min de lecture

Un homme au volant qui manque d’écraser une femme, puis la prend en photo contre son gré, enfin réussit à partir avec elle pour un rendez-vous galant, c’est le scénario très mal inspiré d’une publicité Citroën avec la vedette de la chanson Amr Diab. Devant la vague de critiques, elle a fini par être retirée.

C’est une “vague de colère, de sarcasmes et d’accusations d’incitation au harcèlement sexuel” qui a été déclenchée en Égypte par une publicité pour un nouveau modèle Citroën, rapporte le quotidien du Caire Al-Shorouk. La publicité en question montre l’inamovible vedette de la pop égyptienne Amr Diab (60 ans), au volant de la voiture en question, faire un freinage d’urgence pour lasser passer une jeune femme. Pendant que celle-ci traverse la route, lui en profite pour prendre une photo d’elle en utilisant une caméra connectée installée dans le rétroviseur et qui permet d’afficher l’image directement sur son téléphone portable.

La femme est d’abord visiblement agacée par le conducteur indélicat, mais se trouve ensuite à ses côtés dans la voiture, la tête tendrement penchée vers lui. Or la loi égyptienne “interdit de photographier une personne sans son consentement”, explique le journal en citant un juriste. Celui-ci rappelle qu’un homme ayant harcelé et pris en photo une femme à l’aéroport du Caire, avait été condamné à trois ans de prison ferme et 20 000 livres égyptiennes d’amende (environ 1 100 €).

À lire aussi: Émancipation. En Égypte, la révolution sexuelle est en marche sur les réseaux sociaux

Devant les critiques, l’entreprise a décidé de retirer l’annonce, ce jeudi 30 décembre, en s’excusant d’une mise en scène qui a été “perçue comme

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles