Drogues : le ministre de l'Intérieur annonce une nette augmentation des saisies en Ile-de-France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a vanté dimanche à Argenteuil (Val-d'Oise) les "chiffres très impressionnants" obtenus par les forces de l'ordre en Ile-de-France en matière de lutte contre la drogue, une de ses priorités depuis son arrivée à Beauvau. Les autorités enregistrent une explosion des saisies, toutes substances confondues, dans cette région, principal territoire gangréné par le trafic avec Marseille. Sur les dix premiers mois de l'année, les saisies de cannabis en Ile-de-France ont augmenté de 20% par rapport à la même période l'an dernier, avec 14 tonnes supplémentaires interceptées. "C'est tout à fait inédit", a salué Gérald Darmanin, lors d'une visite au commissariat d'Argenteuil.

Les saisies de cocaïne grimpent elles de 80%, avec sept tonnes supplémentaires saisies dans la région. Celles d'héroïne et d'ecstasy progressent respectivement de 35% et 17%. Le nombre de trafiquants envoyés derrière les barreaux augmente lui aussi de manière sensible : depuis le début de l'année, 9.732 personnes ont été écrouées pour des infractions en lien avec le trafic de stupéfiants en Ile-de-France, soit une hausse de 40%. Sur les 3.952 points de deal recensés en France par l'Intérieur fin 2020, 384 ont été "définitivement éliminés", dont 87 en Ile-de-France, a assuré Gérald Darmanin.

587 policiers et gendarmes supplémentaires à Argenteuil

Interrogé pour savoir si les autorités observent des signes tangibles de déstabilisation du trafic de stupéfiants, comme une hausse ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles