Drogues, alcool, psychotropes : vers un dépistage élargi sur le lieu de travail ?

destinationsante.com

Réservés jusque-là aux « postes à risques » dans certaines entreprises, le dépistage des drogues sur le lieu de travail va-t-il être (très) élargi en France ? Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) estime en effet que ce type de dépistage est « acceptable sur le plan de l'éthique ». Et le nombre de métiers potentiellement concernés pourrait être important.

Saisi par la Mission Interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), le CCNE considère comme « acceptable au plan éthique, le dépistage médical de l'usage des produits illicites en milieu de travail, à condition d'être uniquement une intervention dérogatoire de la société dans l'exercice des libertés individuelles. Souhaitable et justifié pour les postes de sûreté et de sécurité, ce dépistage devrait être élargi pour ces mêmes postes à l'abus et même à l'usage de l'alcool ».

Le CCNE propose ainsi de revenir sur l'actuelle appellation de « poste à risque » jugée « inadéquate parce qu'ambiguë. Elle s'applique bien à des postes où il existe pour le travailleur, un risque lié à la nature ou aux conditions d'exercice de son travail et auquel un politique de prévention doit permettre de remédier ».

« Mais », ajoute les auteurs, « les dangers liés à l'usage de l'alcool ou de produits illicites concernent en réalité tous les postes comportant un enjeu de sécurité et exigeant une vigilance particulière. Laquelle est destinée à protéger non seulement le travailleur lui-même ; mais aussi ses collègues et les clients ou usagers de l'entreprise ». Et le CCNE de citer l'exemple d'une simple opération de maintenance sur un organe sensible d'un avion qui, si est mal effectuée, peut avoir des conséquences majeures.

L'alcool impliqué dans 10% à 20% des accidents du travail

Dans son avis n°114, le CCNE estime qu'au plan des risques en milieu de travail, « on considère que l'alcool est impliqué dans 10 à 20% des accidents de travail déclarés. ». Les chiffres concernant les produits (...) Lire la suite sur destinationsante.com


Travail : moins d’accidents, toujours plus de maladies…
Santé au travail : les nanomatériaux bientôt étudiés
La santé, c’est le travail…
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme