Drogue : parmi les premiers marchés, l’Europe est une plaque tournante pour la cocaïne

L'Europe est l'un des premiers marchés de la cocaïne dans le monde. C'est la drogue la plus consommée après le cannabis, une consommation favorisée par le développement de la production de cocaïne en Europe. Plusieurs agences de l'Union européenne avertissent que le continent serait désormais devenu une plaque tournante de l'exportation de cette drogue vers d'autres régions du monde.

Au premier plan, il y a la Belgique. C'est le pays qui a saisi les plus grandes quantités de cocaïne en 2020. Soixante dix tonnes selon Europol et l'agence anti-drogue de l'Union européenne, qui ont présenté un rapport lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Après la Belgique, viennent les Pays-Bas et l'Espagne. Dans ces trois pays, d'importantes quantités de produits chimiques pour produire de la cocaïne ont été saisies, dans des laboratoires clandestins ou aux frontières.

Transformation sur son sol

Si l'Europe importe toujours la drogue d'Amérique du sud, la transformation a désormais lieu sur son sol. Elle est aussi de plus en plus réexportée vers d'autres régions du monde, comme le Moyen-Orient ou l'Asie. L’autre marché, mais en forte hausse bien que plus petit : les métamphétamines. Entre 2010 et 2020, les quantités saisies ont augmenté de 477% selon le rapport.

Les agences de l'UE alertent en parallèle sur la montée de la violence et de la corruption, notamment dans les grands ports comme celui d'Anvers, en Belgique, première porte d'entrée de la cocaïne. De plus en plus de travailleurs sont menacés ou se voient offrir de grosses sommes d'argent pour soutenir le trafic.

►À lire aussi : Belgique: 27 tonnes de cocaïne saisies grâce à l'enquête sur les communications cryptées

VIDÉO - Ariane Séguillon : "On peut arrêter de prendre de la cocaïne. Mais on ne peut pas s’arrêter de manger sinon on meurt"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles