Le Drian "en phase" avec Biden sur l'"incroyable irresponsabilité" de Trump

·2 min de lecture
LE DRIAN "EN PHASE" AVEC BIDEN SUR L'"INCROYABLE IRRESPONSABILITÉ" DE TRUMP
LE DRIAN "EN PHASE" AVEC BIDEN SUR L'"INCROYABLE IRRESPONSABILITÉ" DE TRUMP

PARIS (Reuters) - Jean-Yves Le Drian s'est déclaré dimanche "en phase" avec les propos de Joe Biden, président élu des Etats-Unis, qui a estimé cette semaine que le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite relevait d'une "incroyable irresponsabilité".

"Nous sommes en phase de ce que Joe Biden dit être une 'incroyable irresponsabilité' et je partage ce propos de Joe Biden", a dit le chef de la diplomatie français, invité du Grand jury LCI-Le Figaro-RTL.

"Je ne me suis jamais exprimé de cette manière mais on arrive à un point ! Je constate que la déclaration de Joe Biden correspond à la réalité et je le dis très clairement", a-t-il ajouté.

Le candidat démocrate a été déclaré vainqueur du scrutin par les projections des grands réseaux de la télévision américaine et l'institut Edison Research le 7 novembre dernier.

Mais Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite, freinant le processus de transition et alimentant un climat de doute et de suspicion parmi la base de ses électeurs quant à l'intégrité du processus électoral.

Interrogé jeudi par la presse dans son QG de Wilmington, dans le Delaware, sur la situation aux Etats-Unis, Joe Biden a estimé que les Américains "étaient les témoins d'une incroyable irresponsabilité, de messages incroyablement préjudiciables envoyés au reste du monde sur la façon dont fonctionne une démocratie et (...) je ne connais pas ses motifs mais je pense que c'est totalement irresponsable".

Le Collège électoral doit élire le futur occupant de la Maison blanche le 14 décembre.

Au titre des sujets sur lesquels France et Etats-Unis vont devoir travailler "assez vite", Jean-Yves Le Drian a listé les enjeux climatiques, les enjeux sanitaires et la question iranienne.

Conformément aux directives de Donald Trump, les Etats-Unis, parmi les principaux pays émetteur de gaz à effet de serre (GES) avec la Chine, sont formellement sortis le 4 novembre dernier de l'accord de Paris sur le climat conclu en 2015 à l'issue de la COP-21, devenant ainsi le seul pays parmi les 197 signataires à s'en être retiré. Mais Joe Biden a promis des mesures radicales pour rendre l'économie américaine neutre en carbone d'ici 2050 et prévoit notamment de réintégrer le cadre de cet accord.

(version française Camille Raynaud et Henri-Pierre André)