Drapeau européen retiré de l'Arc de Triomphe: Le Pen se réjouit de voir Macron "reculer"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Le drapeau européen flotte sous l'arc de Triomphe, éclairé aux couleurs de l'Europe, samedi 1er janvier 2022. - Julien De Rose - AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française

La candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle s'est réjouie d'une "mobilisation massive pour faire reculer Emmanuel Macron".

Marine Le Pen crie "victoire". Après la mise en place d'un drapeau européen sous l'Arc de Triomphe pour saluer la présidence française de l'Union européenne, débutée samedi avec la nouvelle année, celui-ci a été retiré à l'aube ce dimanche. Sur son compte Twitter, la candidate du Rassemblement national s'en est réjouie.

Marine Le Pen se félicite d'"une belle victoire patriotique" et "une mobilisation massive de tous les amoureux de la France et de la République pour faire reculer Emmanuel Macron".

Celle qui brigue l'Élysée pour la troisième fois cette année se réjouit de voir le gouvernement "obligé" d'avoir retiré "le drapeau de l'Union européenne sous l'Arc de Triomphe".

La cheffe de file du Rassemblement national, qui a laissé les rênes de son parti à Jordan Bardella le temps de la campagne présidentielle, est la première personnalité politique à s'être indignée de la mise en place du drapeau européen, vendredi 31 décembre, avant d'être imitée par Éric Zemmour puis Valérie Pécresse, tous deux également candidats à la présidentielle.

Le lendemain, Marine Le Pen est allée plus loin, annonçant dans un communiqué qu'elle allait déposer "un recours en annulation et un référé-suspension" au Conseil d'État dans les jours à venir.

Un retrait anticipé

Ce drapeau avait été installé quelques heures avant la fin d'année sous le monument, en hommage à la présidence française de l'Union européenne. Il devait y rester quelques jours, puis être enlevé en même temps que les illuminations de Noël. Une source proche de l'Élysée a confié à BFMTV que ce retrait "avait été anticipé". Ce que l'Élysée a démenti publiquement depuis:

"Le drapeau européen a été enlevé dans la nuit, conformément au timing prévu", a indiqué l'Élysée à l'Agence France-Presse (AFP), ajoutant qu'il était prévu que le drapeau de l'UE "reste au vent le 31 décembre et le 1er janvier". Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, avait déclaré samedi que le drapeau européen avait été mis en place "pour quelques jours".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marine Le Pen : "Je veux faire un référendum sur l’immigration. C’est la première chose que je ferai quand je serai élue"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles