Drapeau européen sous l'Arc de Triomphe: Marine Le Pen annonce un recours devant le Conseil d'Etat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
La candidate du Rassemblement national (RN) à la présidentielle Marine Le Pen le 4 novembre 2021 à Mulhouse - SEBASTIEN BOZON © 2019 AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française

Le drapeau européen remplace temporairement le drapeau tricolore alors que la France prend la présidence de l'UE ce samedi. La présidente du RN demande que le drapeau étoilé soit retiré.

La candidate du Rassemblement national (RN) à la présidentielle Marine Le Pen annonce ce samedi déposer un recours en annulation et un référé-suspension "dans les prochains jours" concernant l'installation d'un drapeau de l'Union européenne (UE) en lieu et place du drapeau tricolore habituellement présent sur la voûte de l'Arc de Triomphe.

Marine Le Pen dénonce un "véritable attentat à l’identité de notre Patrie, tant ce monument honorant nos gloires militaires, abritant la dépouille du Soldat inconnu et qui constitue de fait un cénotaphe à la mémoire de tous les morts pour la France, incarne le cœur battant de notre Nation et de notre mémoire commune", dans un communiqué de presse.

La présidente du RN pointe du doigt Emmanuel Macron, cette décision n'ayant "pu être prise que sur un ordre direct" du chef de l'Etat, selon l'élue d'extrême-droite. 

"Emmanuel Macron, en cette occasion, a une fois de plus trahi les devoirs de sa charge et manifesté de nouveau son arrogant mépris pour notre Histoire, pour des motifs d’ambition personnelle", affirme-t-elle.

"Le drapeau français ne figure pas en permanence sous l’Arc de triomphe", rappellent des sources gouvernementales à BFMTV. "Le drapeau européen sera retiré dans quelques jours et le drapeau français sera remis selon les règles habituelles, pour les occasions officielles", indiquent-elles.

Vives réactions de la droite et de l'extrême-droite

Marine Le Pen avait dès vendredi qualifié cette décision de "provocation", se disant "outrée" sur Twitter. Elle avait réclamé que le drapeau français pavoise de nouveau place de l'Etoile.

Le drapeau étoilé a été installé sur la voûte de l'Arc de Triomphe vendredi, à la veille du début de la présidence de la France de l'UE pour six mois, une première depuis 2008. 

Cette nouvelle décoration a rapidement suscité de vives réactions du côté de la droite et de l'extrême-droite. "Présider l'Europe oui, effacer l’identité française non!", a dénoncé Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle, demandant que le drapeau européen soit retiré. 

En réponse, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune a confirmé ce samedi que le drapeau français n'avait été que momentanément retiré et serait "évidemment" réinstallé.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Paris donne le ton pour annoncer sa présidence à la tête du Conseil de l'Union européenne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles