Drapeau européen sous l'Arc de triomphe : la droite et l'extrême droite s'offusquent, le gouvernement répond

·1 min de lecture
© Alain JOCARD / AFP

A Paris, la Tour Eiffel, l'Elysée, le Louvre, le Panthéon et l'Opéra Garnier se sont revêtus de bleu vendredi soir. Sous l'Arc de triomphe, la bannière tricolore a laissé place au drapeau européen étoilé. Cette nouvelle année marque le début de la présidence française à la tête du Conseil de l'Union Européenne pour six mois. Et la célébration de ce nouveau rôle n’a pas manqué de faire réagir les candidats de droite et d'extrême droite à l'élection présidentielle.

Marine Le Pen a ouvert les hostilités. "Je suis outrée que le drapeau français ait été remplacé par celui de l’Union européenne sous l'Arc de triomphe, au-dessus de la tombe du soldat inconnu", a tweeté la candidate du Rassemblement national.

Même son de cloche du côté d'Eric Zemmour . "L'Arc de triomphe sous Macron : après le saccage et l'empaquetage, l'outrage", a écrit le candidat d’extrême droite en référence à l'emballage du monument parisien par Christo et son épouse Jeanne-Claude cet automne.

Pécresse accuse le...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles