Drancy : le mémorial de la Shoah visé par des dégradations, les autorités évoquent un « acte antisémite »

Le Mémorial de la Shoah de Drancy, en Seine-Saint-Denis, pris pour cible. Dans la nuit de mardi à mercredi, ce lieu mémoriel inauguré en 2012 par François Hollande a été victime de dégradations, comme l’a rapporté France Bleu Paris. La façade du bâtiment principal a notamment été traversée par un impact de balle. Des vitres ont également été crevassées. Une enquête a été ouverte.

Selon le préfet de la Seine-Saint-Denis, cette attaque relève d’un « acte antisémite ». Sur le réseau social X, le représentant de l’État a « condamné avec fermeté les dégradations commises ». Des poursuites judiciaires pourraient être engagées. Le Mémorial a déposé une plainte, comme l’a indiqué à France Bleu Paris le directeur de l’établissement Jacques Fredj.

Une explosion des actes antisémites depuis le 7 octobre

Les élus du département ont également réagi. Sur X, la députée LFI Raquel Garrido a écrit être « outrée par cet acte immonde ». Pour le président de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, il s’agit « d’un acte antisémite » qui s’avère « profondément révolt (ant) » et portant « atteinte à la mémoire de la communauté juive et notre mémoire universelle ».

Jacques Fredj a affirmé que le Mémorial avait déjà subi « trois actes antisémites » depuis le 7 octobre 2023, à l’occasion de l’offensive du Hamas en Israël. Alors que le conflit israélo-palestinien a refait surface, les ramifications sont visibles dans l’Hexagone. Selon le ministère de l’Intérieur, les actes antisémites ont q...


Lire la suite sur LeJDD