Drame de Valence: les agents Pôle emploi alertent sur leur sécurité

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Après le drame de Valence, les agents Pôle emploi alertent sur leur sécurité en temps de crise (photo: deux femmes déposents des fleurs devant l'agence Pôle Emploi de Valence endeuillée, le 29 janvier 2021). (Photo: PHILIPPE DESMAZES via Getty Images)
Après le drame de Valence, les agents Pôle emploi alertent sur leur sécurité en temps de crise (photo: deux femmes déposents des fleurs devant l'agence Pôle Emploi de Valence endeuillée, le 29 janvier 2021). (Photo: PHILIPPE DESMAZES via Getty Images)

JUSTICE - Acte de désespoir ou de vengeance? Ce jeudi 28 janvier au matin, un homme a tué par balles une conseillère Pôle Emploi à Valence, puis la DRH d’une entreprise ardéchoise où il avait travaillé, avant d’être interpellé et placé en garde à vue. Ces deux meurtres sont également liés à un précédent homicide par arme à feu commis mardi dans le Haut-Rhin. Si pour l’instant les ramifications de l’affaire et le mobile exact restent à définir, les agences Pôle emploi ont décidé de baisser le rideau ce vendredi en hommage à leur collègue. Une minute de silence a par ailleurs été observée à midi.

Ce drame met en lumière les conditions parfois difficiles auxquelles sont exposés les agents au quotidien. “On est souvent victimes d’agressions verbales, d’incivilité, mais rarement de violence comme ça. Tout le monde est bouleversé évidemment”, explique au HuffPost, Laurent Mérique, du SNAP, le syndicat national du personnel de Pôle Emploi. Certaines agences sont identifiées en France comment étant parfois exposées à de la violence mais ce n’était pas le cas de Valence.

Ce geste est-il le résultat du contexte économique? Tous pointent en tout cas du doigt les prémices d’une année 2021 qui s’annonce difficile. “Pour l’instant, on ne voit pas de dégradation dans le climat social, mais on s’y attend pour l’exercice 2021” estime Laurent Mérique.

Sylvie Espagnolle, déléguée syndicale centrale CGT, et David Vallaperta, élu CFDT, contactés par le HuffPost également, pointent du doig...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.