Un drame rarissime et fatal se produit en fôret pour une femme qui promenait ses chiens

·1 min de lecture

Contrairement à une croyance populaire, les ours noirs n'attaquent que très rarement l'Homme et c'est un drame peu commun qui a eu lieu ce vendredi 30 avril dans une forêt du Colorado, aux Etats-Unis. D'après les informations rapportées par The Sun, une femme a été dévorée vivante par un ours noir alors qu'elle promenait ses deux chiens en forêt non loin de son domicile. Son petit-ami, en rentrant du travail, a trouvé les deux chiens du couple devant la maison mais pas de traces de sa conjointe. Inquiet, il a alerté les autorités avant de partir à sa recherche dans les environs. Peu de temps après, il est tombé sur les restes de cette dernière, partiellement dévorée. D'après l'organisme de protection de l'environnement Colorado Parks and Wildlife, la victime, 39 ans, a été attaquée par un ours noir. Une théorie renforcée par le constat des policiers qui, en arrivant sur place, ont pu observer "des signes de consommation sur le corps, ainsi qu'une abondance d'excréments et de poils d'ours". Une enquête a été menée conjointement par Colorado Parks and Wildlife, par la police du comté de La Plata et par une équipe de maîtres-chiens envoyée par services de la faune sauvage du ministère de l'agriculture des États-Unis, menant à la découverte d'une femelle ours noir et de ses deux oursons, qui ont par la suite été euthanasiés.

Attaque d'ours noirs : un fait "extrêmement rare"

Le manager de l'organisme de l'environnement Colorado Parks and Wildlife (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nordahl Lelandais : "vieux jeu", "sadomaso soft"... les témoignages de trois ex sur sa sexualité trouble au procès
Nordahl Lelandais : il raconte sa “vérité” sur la nuit du meurtre d'Arthur Noyer
Nordahl Lelandais : le témoignage glaçant d'une mère dont la fille a été agressée sexuellement par un proche
TEMOIGNAGE. "Nous avons failli mourir pendant ma demande en mariage sous les tropiques"
Un jeune candidat aux municipales tué froidement ? Cette mort brutale qui intrigue les gendarmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles