Drame mortel sur le tournage de "Rust" : l'armurière ignorait la présence de balles réelles

·2 min de lecture

Selon les avocats de l'armurière employée sur le film «Rust», où est décédée la cinéaste Halyna Hutchins après un coup de tir mortel, celle-ci n'a jamais eu connaissance de la présence de «balles réelles» sur le tournage.

L'armurière employée sur le film «Rust» n'a jamais eu connaissance de la présence de«balles réelles» sur le tournage où la directrice de la photographie Halyna Hutchins a été accidentellement tuée par l'acteur Alec Baldwin, ont affirmé ses avocats vendredi. C'est la première fois depuis le drame survenu à Santa Fe (Nouveau-Mexique) le 21 octobre que l'armurière, Hannah Gutierrez Reed, s'exprime publiquement.

Cet accident ne se serait jamais produit «si des munitions réelles n'avaient pas été introduites» sur le tournage, soulignent ses avocats dans un communiqué transmis à l'AFP, rejetant toute responsabilité de leur cliente dans la mort de la cinéaste Halyna Hutchins. «Hannah n'a aucune idée de la provenance de ces munitions réelles», assurent-ils. Le site spécialisé The Wrap a affirmé, citant des sources proches du tournage, que certains membres de l'équipe du film avaient utilisé le revolver en cause pour tirer à balles réelles sur des canettes de bière quelques heures seulement avant l'accident. Hannah Gutierrez Reed «n'a jamais vu quiconque tirer des munitions réelles avec ces armes (du tournage, ndlr) et elle ne l'aurait jamais permis», poursuit le communiqué des avocats du cabinet Jason Bowles.

Sur un film, l'armurier est responsable des armes utilisées lors des différentes prises et doit s'assurer en permanence qu'elles ne présentent pas de danger pour l'équipe. Les armes à feu sont censées être gardées sous clef lorsqu'elles ne sont pas utilisées. «Les armes étaient sous clef chaque nuit et pendant les repas», dit l'armurière. Selon les premiers rapports d'enquête, la jeune femme de 24 ans a précisé aux policiers qu'elle avait bien sécurisé les armes lors de la pause déjeuner ayant précédé l'accident mais(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles