Drame dans un foyer d’adolescents au Guatemala

Libération.fr

Trente et une jeunes filles ont péri mercredi dans le «Foyer Sûr Vierge de l’Assomption», situé à une vingtaine de kilomètres de Guatemala, la capitale du pays. Ce foyer héberge, sur décisions de justice, des mineurs des deux sexes, victimes de violences familiales ou vivant dans la rue. Mardi soir, les pensionnaires avaient manifesté pour dénoncer la mauvaise alimentation et les abus physiques dont ils disent être les victimes. Une soixantaine d’entre eux se seraient à cette occasion enfuis de l’institution. Mercredi matin, toujours en signe de protestation, des feux de matelas auraient été allumés dans l’aile du bâtiment réservée aux filles, qui se serait rapidement embrasée. Dix-neuf adolescentes sont mortes sur place, dont dix-sept calcinées. Douze autres sont mortes des suites de leurs blessures. Le quotidien Prensa Libre publiait jeudi de nombreux témoignages de parents sur les conditions de vie à l’intérieur : pain couvert de moisissure, colis alimentaires détournés par le personnel, violence, racket, drogue… Trois jours de deuil national ont été décrétés.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Astronomie
En Inde , Narendra Modi démonétisé par les urnes ?
Diplomatie Nétanyahou-Poutine : le couac iranien
Climat: le patron de l’Agence de l’environnement américaine contre le consensus scientifique
Le Soudan proteste contre le décret migratoire de Trump

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages