Drame en Drôme-Ardèche : "lien confirmé" avec un meurtre dans le Haut-Rhin

·1 min de lecture

Il apparaît selon une source proche de l'enquête que les deux meurtres perpétrés jeudi 29 janvier dans la Drôme puis en Ardèche, pour lequel un homme est en garde à vue à Valence, sont liés à un précédent homicide par arme à feu commis mardi dans le Haut-Rhin.

Ce jeudi 28 janvier, une conseillère Pôle emploi de Valence, dans la Drôme, a été tuée par balle par un homme. Ce dernier, en garde à vue, un ingénieur sans emploi de 45 ans, a commis un autre meurtre peu après, assassinant le même jour une DRH d'une entreprise dans l'Ardèche dont il s'était fait licencier dans le passé. Mais le drame pourrait ne pas s'arrêter là. Les deux meurtres ayant eu lieu ce jeudi sont liés à un précédent homicide par arme à feu commis mardi dans le Haut-Rhin, selon une source proche de l'enquête."Le lien avec les faits de l'Est est désormais confirmé" mais "le suspect ne parle pas pour l'instant", a déclaré cette source vendredi sans préciser comment le lien avait été formellement établi. Très vite, les enquêteurs ont fait le rapprochement avec un autre assassinat. Celui d'une DRH, mardi dans le Haut-Rhin, suivi de l'agression d'un homme qui travaillait lui aussi dans les ressources humaines dans le même département. "Les faits du Haut-Rhin sont traités par les parquets de Mulhouse et Colmar, on essaie de voir s'il y a un lien à faire. Ce n'est pas improbable, des vérifications sont en cours", a nuancé le procureur de la République à Valence, Alex Perrin, que la garde à vue de Gabriel...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Drame à Valence : deux femmes tuées par balles

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

"Les professionnels de la prétendue 'islamophobie' ont pris une part active dans ce drame"

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République