La dramatique histoire du petit Dominick, brûlé au visage, émeut les Etats-Unis

GoFundMe

Une collecte de dons a été lancée aux Etats-Unis après qu’un petit garçon a été grièvement brûlé au visage. Sa famille affirme qu’il a été attaqué par un voisin qui le harcelait depuis des semaines.

Sur son lit d’hôpital, le petit Dominick a le corps couvert de bandages. Le garçonnet américain de 6 ans a été grièvement brûlé devant chez lui dans le Connecticut, provoquant une vague d’émotion à travers les Etats-Unis. D’après sa famille, l’enfant a été brûlé vif au cours d’une attaque violente et gratuite commise par un voisin qui le harcelait depuis des semaines. Kayla Deegan, la grande soeur de Dominick, affirme qu’il jouait dans le jardin avec d’autres enfants du quartier lorsque quelqu’un a appelé son nom. «Celui qui le harcelait l’a piégé dans le coin de la rue et en quelques secondes, Dominick est revenu en hurlant : "Maman, ils m’ont mis le feu"», affirme-t-elle, citée par NBC .

D’après la sœur, le voisin de 8 ans a utilisé de l’essence et un briquet pour lancer une balle de tennis en feu au visage de la jeune victime. «Ensuite, il s’est éloigné de lui et l’a regardé brûler». L’enfant a été conduit en urgence à l’hôpital, où il est toujours soigné. Les médecins ont annoncé qu’il allait s’en sortir, même si une grande partie de son corps est brûlée.

L'appel à l'aide de la famille

La colère est d’autant plus forte pour sa famille qu’elle affirme que le jeune voisin qu’elle accuse s’en était déjà pris à Dominick dans le passé, sans que ses parents ne réagissent. «Dom a des brûlures aux deuxième et troisième degrés au visage et à la jambe. Il va être marqué à vie mentalement et physiquement. Nous recherchons de l'aide pour une nouvelle maison car ce n'est pas sûr ici. Cet intimidateur s'en sort alors qu’il a des antécédents d'intimidation. La mère pense qu'il est innocent», est-il écrit sur la page de collecte de dons ouverte par ses proches et qui a déjà récolté près de 300 000 dollars.

Si la famille de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles