Drake sort "Honestly, Nevermind" et prend tout le monde de court

Drake, ici au mois de juin 2015, à Londres. (Photo: via Associated Press)
Drake, ici au mois de juin 2015, à Londres. (Photo: via Associated Press)

Drake, ici au mois de juin 2015, à Londres. (Photo: via Associated Press)

MUSIQUE - Contrairement à Beyoncé, Drake, lui, a préféré ne pas attendre un mois avant de sortir son nouvel album. Ce vendredi 17 juin, le rappeur canadien a surpris tout le monde en dévoilant par surprise Honestly, Nevermind, son septième disque.

L’album en question, qui compte quatorze morceaux, a été produit par Drake lui-même. Seul un invité figure en featuring. C’est le rappeur britannique 21 Savage, sur le morceau final, Jimmy Cook’s. Ce nouveau disque est une surprise, comme la vidéo de 10 minutes qui accompagne le titre Falling Back.

“J’ai laissé mon humilité se transformer en engourdissement parfois en laissant passer le temps en sachant que j’avais l’endurance nécessaire pour continuer, explique Drake dans la description de son nouvel album sur Apple Music. Je travaille avec chaque respiration de mon corps car c’est le travail et non l’air qui me fait me sentir vivant.”

Il ajoute: “C’est préjudiciable, mais mon esprit perfectionniste ne me dérange pas vraiment parce que personne ne sait ce que je pense quand je vais me coucher à 21 heures et me réveiller à 5 heures – à moins que je ne le dise en rimes. Je suis arrivé ici en étant réaliste/Je ne suis pas arrivé ici en étant aveugle/Je sais quoi et surtout qui est à mes côtés/Honnêtement… Peu importe.”

Les sonorités dance et house de ce nouvel album n’ont laissé personne indifférent, comme en témoignent les premières réactions de ses fans sur Twitter.

Honestly, Nevermind arrive neuf mois seulement après Certified Lover Boy, le dernier album de Drake. Véritable raz de marée, il avait été écoulé à 613.000 exemplaires la première semaine et avait fait plus de 153 millions de streams en 24 heures.

À voir également sur Le HuffPost: Drake tente d’apprendre le français avec son fils Adonis et ce n’est pas très concluant

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles