Draguignan : Un couple condamné pour avoir enlevé et caché son enfant depuis cinq ans

·2 min de lecture

TRIBUNAL - L'enfant vivrait aujourd'hui au Portugal avec son frère

Des parents ont été condamnés à trois ans de prison, dont un avec sursis, par le tribunal correctionnel de Draguignan ( Var) pour avoir soustrait leur enfant à sa famille d’accueil à l’été 2016, rapporte Var-Matin.

Les deux parents étaient ensuite partis au Portugal, prenant également avec eux leur plus jeune enfant. Leur fille, à l’époque âgée de 14 ans, avait quant à elle été laissée seule en France, et n’a pas vu ses deux frères depuis.

Une procédure de rapatriement en cours

« Aujourd’hui, ils sont seuls au Portugal et c’est à cause de vous ! » a-t-elle ainsi lancé lors de l’audience. À la barre, la mère a tenté de justifier son geste. « À chaque fois que nous le voyions en visite libre, il nous disait qu’il était violenté par sa famille d’accueil », a-t-elle déclaré.

Bien que ces violences soient avérées, l’enfant vivait alors avec une autre famille au moment de sa soustraction. Peu d'informations ont ensuite été données concernant la vie de la famille au Portugal avant l'arrestation des parents le 8 juin dernier. « Nous ne savons pas exactement de quoi ils vivaient, dans quel état psychologique et physique sont les enfants aujourd’hui... », a expliqué l’avocate des parties civiles. La procédure de rapatriement des deux enfants a été lancée.

Retrouvez cet article sur 20minutes

À lire aussi :
Var : Un homme soupçonné de viols sur trois enfants de la même famille
« Face à la raréfaction », la pêche aux oursins repoussée sur les côtes des Alpes-Maritimes et du Var
Toulon : Le maire Hubert Falco en garde à vue pour détournement de fonds publics
Var : Un étudiant interpellé après le piratage informatique des Hôpitaux de Paris
Fréjus : Un ancien prêtre placé en garde à vue pour des soupçons de pédocriminalité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles