Dragon Ball Super : sur Twitter les images du manga posent problème

Par LePoint.fr
·2 min de lecture
Dragon Ball Super : sur Twitter les images du manga posent problème

La maison d'édition japonaise Shueisha a signalé des milliers de tweets contenant des images animées de sa nouvelle série, raconte Numerama .

Les avertissements pour violation de copyright tombent en masse sur Twitter. La maison d'édition japonaise Shueisha s'en prend à tous ceux qui utilisent des gifs (images animées) de la nouvelle série Dragon Ball Super, explique Numerama. Les internautes étaient nombreux, vendredi 8 janvier, sur le réseau social à s'inquiéter de ces signalements.

Créé par Akira Toriyama, le manga Dragon Ball, suivi par Dragon Ball Z, a connu un succès planétaire. Depuis 2015, la maison d'édition qui possède les droits de la série iconique publie une nouvelle série intitulée Dragon Ball Super dans le magazine V Jump. Comme un nouvel arc narratif est déployé en ce moment dans la série, l'entreprise japonaise a décidé d'être plus attentive à ses droits d'auteur.

Lire aussi « Dragon Ball » : les clés du succès d'une saga de 35 ans

Un dessinateur de Shueisha visé

Quitte à réprimer tous azimuts. Des milliers d'internautes ont ainsi été visés et certains ont vu leur compte twitter suspendu pour violation du copyright après avoir posté des gifs de Dragon Ball Super, mais aussi des œuvres d'art inspirées de la série ou des extraits vidéo, rapporte le compte Prof Isekai.

Même un dessinateur qui travaille au sein de l'entreprise Shueisha a vu son compte suspendu. « Mon compte Twitter a été verrouillé une fois. Je suis revenu parce que j'ai regardé la politique de copyright. Je ne sais pas si [mon compte] va être supprimé », écrit l'artiste visé.

Lire aussi Nos 5 romans de fantasy et [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :