"Drag Race France" : Une candidate victime de "messages de haine" après des propos polémiques

Un numéro riche en séquences fortes. En fin de semaine dernière, France Télévisions a diffusé sur sa plateforme France TV Slash puis sur France 2, le 6e épisode de "Drag Race France", adaptation française par Endemol France et Shake Shake Shake du format à succès "RuPaul's Drag Race". Alors que le lipsync - concours de playback - entre les deux candidates en ballotage Lolita Banana et La Big Bertha a été riche en émotions, c'est une autre séquence diffusée quelques minutes avant qui a fait l'objet de critiques négatives par certaines personnes sur les réseaux sociaux, obligeant les drag-queens à publier chacune de leur côté une mise au point ferme.

"Tout le monde a dit mon nom"

Tout est parti de la déprime passagère de Lolita Banana que les autres concurrentes ont toutes désigné à l'unanimité comme étant celle qui, de par son niveau jugé inférieur aux autres, devait partir. Un avis seulement consultatif pour la présidente du jury Nicky Doll. Mais de retour dans l'atelier, Lolita Banana s'est plongée dans le mutisme, ayant du mal à encaisser le coup. "Oui, c'est ma faute, peut-être que je n'ai pas réussi à établir une connexion avec vous, a reconnu l'intéressée. Tout le monde a dit mon nom. Ca reste l'histoire de ma vie depuis que je suis arrivée en France. La solitude, sentir que je n'arrive pas à connecter (sic) avec vous...".

Une défense de la candidate d'origine mexicaine qui a fait bondir Soa De Muse lors d'une confession...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles