« Dr Strange 2 » : Sam Raimi a-t-il été broyé par Marvel ?

Xochitl Gomez alias America Chavez, Benedict Wong dans le rôle de Wong et Benedict Cumberbatch en Docteur Stephen Strange.
Xochitl Gomez alias America Chavez, Benedict Wong dans le rôle de Wong et Benedict Cumberbatch en Docteur Stephen Strange.

Ça commence très mal. Sans crier gare, le spectateur est immergé dans une scène d'action où le Dr Strange et une jeune femme hispanophone sont poursuivis par un démon-serpent géant, sautant d'un bloc à l'autre sur fond de galaxie multicolore aux effets numériques de très mauvais goût. Okay. On se dit alors que c'est plié : Sam Raimi, réalisateur magicien des trilogies Evil Dead et Spider-Man (la seule, l'unique, celle des années 2002-2004-2007), s'est fait à l'évidence croquer par l'ogre Marvel, qui l'a engagé à la tête de ce nouveau chapitre essentiellement pour s'acheter une respectabilité sur les réseaux sociaux. Ouf : très rapidement, la multiplication de plans rageurs typiques de son auteur laisse à penser qu'au moins sur la forme Dr Strange in the Multiverse of Madness a laissé le sorcier Raimi abattre ses cartes maîtresses. On respire… Le long-métrage des usines Marvel marquera-t-il pour autant une nouvelle ère artistique dont les cinéastes seraient enfin les mages tout-puissants ? Certes pas… Mais au moins ce Strange-là ressemble à un film de cinéma.

La jeune femme du prologue se nomme America Chavez (Xochiti Gomez) : issue d'une autre dimension que la nôtre, elle a le pouvoir (entre autres) de traverser les mondes parallèles, ce qui lui vaut d'être traquée par des créatures guidées par Wanda Maximoff/La Sorcière rouge (Elizabeth Olsen). C'est ici que le scénario exige de nous une exemplaire assiduité concernant les productions Marvel : ivre de détr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles