Drôme : des abricotiers et des vignes détruits par le gel

Au moins six hectares d’abricotiers ont été dévastés à Granges-les-Beaumont, dans la Drôme, à cause du gel. Le constat est amer pour Geoffroy Vossier ; l’arboriculteur a beau chercher, il ne trouve pas de fruit qui ait été épargné : "Tout est mou, l’entièreté a brûlé, et la totalité du fruit a gelé. On voit bien l’amande, qui est censée être blanc pâle, qui est en train de tourner au marron et qui va noircir". Il a subi 100% de pertes sur la variété d’abricots qu’il cultive. L’arboriculteur a pourtant pris le soin de protéger son exploitation avec un ventilateur géant et des centaines de bougies allumées pour réchauffer l’air. Cela n’a pas suffi. Les vignes touchées aussi Cet exploitant n'était pas assuré contre le gel : "C’est 100 000 euros de perdus sur les vergers d’abricotiers." Les vignes ont également subi le gel. Dans le département, les vignobles de Crozes-Hermitage ont perdu entre 20 et 50% de leur production. À Gervans, le vigneron Laurent Fayolle tente d’estimer ses pertes. Sur certaines parcelles, il risque de perdre 60 à 70% de sa récolte. "Ce sont les semaines qui vont venir qui vont nous faire prendre conscience de tout ce qui a disparu et les conséquences que ça va avoir sur cette année", explique-t-il. Un classement en calamité agricole pourrait être demandé.