Ce drôle d'avion annonce (peut-être) l'ère des taxis volants

L'entreprise allemande Lilium a fait voler avec succès un prototype de son jet à décollage vertical et espère bien pouvoir créer à terme un service de taxi volant.

Et si on prenait l'avion comme on prend un taxi ? Voilà le rêve des ingénieurs de Lilium, qui planchent sur un petit appareil électrique à décollage et atterrissage vertical (VTOL pour Vertical take-off and landing). Ils viennent de franchir une nouvelle étape dans leur quête : un prototype à taille réelle a effectué avec succès ses premiers vols. C’est même le premier avion 100% électrique capable de combiner ces deux modes de déplacement.

La version deux places du Lilium Jet a décollé à la verticale comme un hélicoptère et a poursuivi son vol comme un avion. L'entreprise affirme atteindre une vitesse maximale de 300 km/h, et offrir jusqu'à 300 km de portée, de quoi faire un Paris-Londres en une heure.

Pollution zéro

Comment les ingénieurs de cette start-up allemande ont-ils réussi cet exploit ? En concevant un appareil ultraléger en fibre de carbone mû par 36 moteurs électriques placés sous des volets mobiles. Au décollage et à l’atterrissage, les volets sont orientés à la verticale et pivotent petit à petit pour permettre à l’appareil de poursuivre son vol comme un avion classique. « Ce sont les mêmes batteries que dans une Tesla, a expliqué Patrick Nathen, cofondateur de Lilium, à The Verge. Mais nous les avons associées à des volets mobiles ».

Ce nouveau moyen de transport présente de nombreux avantages. En premier lieu, il ne nécessite pas de grands espaces...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages