Doutes (Arte) - Muriel Robin : "Je ne sais même pas si je saurais jouer autre chose qu’une femme forte"

·1 min de lecture

Marie Besnard, Gabrielle Russier dans Mourir d’aimer, Jacqueline Sauvage… Depuis quelques années, vous incarnez des femmes fortes aux destins tragiques. C’est un choix de votre part ?

Muriel Robin : Non, ces rôles viennent à moi. Évidemment, ils me parlent, car j’ai un peu de caractère. Je ne sais même pas si je saurais jouer autre chose qu’une femme forte, qui est complètement abattue. Je me reconnais dans ces femmes-là.

Dans Doutes, vous êtes Agnès Baer, présentatrice d’une émission d’investigation, à l’apogée de sa carrière. Élise Lucet vous a-t-elle inspirée ?

Le métier d’Agnès nous fait penser à Élise. On a parfois besoin de s’inspirer de quelqu’un, mais quand le texte est bien écrit, le personnage se dessine d’une manière évidente. La base, la bible, c’est le texte !

Un jour, les révélations d’une femme provoquent le chaos dans sa vie, qui était apparemment sans nuages. Encore un personnage sous tension…

Oui, c’est un véritable tsunami qui s’abat sur elle. Les auteurs ont voulu traiter les dommages collatéraux de l’épouse, celle dont on ne parle jamais.

À lire également

Muriel Robin à coeur ouvert sur la tentative de viol dont elle ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles