Douleur dans la zone pubienne durant le sport : et si c'était une pubalgie ?

Chaque semaine, le Dr Jean-Marc Sène, médecin du sport, présente sa chronique sport dans Priorité Santé. Cette semaine, il nous dit tout sur la pubalgie, diagnostic que l’on évoque souvent lorsqu’une personne sportive se plaint de douleur dans la région pubienne.

Qu'est-ce que la pubalgie ?

La pubalgie est une douleur d’apparition progressive dont le siège est le bas-ventre, le pubis, voire les adducteurs. En effet, dans la maladie pubienne (autre nom de la pubalgie) il y a une inflammation de la symphyse pubienne, qui est une articulation pratiquement immobile en avant du bassin en regard de la vessie. On la retrouve fréquemment chez les footballeurs.

Les cliniciens distinguent généralement sous le terme pubalgie, trois formes cliniques corrélées aux lésions anatomiques :

  • lésions musculaires des muscles abdominaux et/ou adducteurs ;

  • faiblesse de la paroi abdominale avec une atteinte du canal inguinal ;

  • ostéo-arthropathie pubienne, correspondant à une atteinte osseuse et articulaire de la symphyse pubienne et de ses annexes

Les douleurs associées à la pubalgie sont évolutives. Elles débutent par une gêne occasionnelle lors de la pratique sportive. Elles s’intensifient et se chronicisent ensuite. Les douleurs deviennent uni ou bilatérales et persistantes, irradiant au niveau du bas-ventre et de la zone inguinale (aine), voire jusqu’aux adducteurs.

Comment expliquer ce syndrome douloureux ?

La pubalgie touche principalement les sportifs (amateurs ou professionnels) de sexe masculin soumis à une activité physique intensive, caractérisée par des gestes techniques et des mouvements impliquant des contraintes asymétriques fortes.


Lire la suite

Lire aussi:
Le périnée du cycliste
Le syndrome de l'essuie glace, l'ennemi du coureur à pied
Prendre soin de son cœur : de l'assiette à l'activité physique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles