Douleur intercostale : les différentes causes possibles

Sophie Lavent

Qu’est-ce qu’une douleur intercostale ?

Il n’y a pas une douleur intercostale mais différents types de douleurs. Elles peuvent siéger d’un seul côté, sur un point précis, suivre le trajet d’une côte, ou être plus diffuses et irradier vers le dos. Elles peuvent s’installer progressivement ou apparaître brusquement, se manifester sous forme de brûlure, de pincement, d’écrasement ou d’oppression. Elles peuvent être amplifiées au mouvement, à la toux, à l’éternuement, voire à la simple respiration, et se calmer au repos ou à l’immobilisation. La zone douloureuse peut être sensible au toucher. Tous ces éléments sont à prendre en compte afin d’orienter le diagnostic vers l’une des différentes causes des douleurs intercostales.

Des douleurs musculo-squelettiques

Les douleurs intercostales sont généralement dues à un problème au niveau de la cage thoracique. On parlera alors de "douleurs pariétales" (le terme "pariétal" se référant à la paroi d’une cavité, en l’occurrence celle de cage thoracique). Comme son nom l’indique, la cage thoracique est en effet une sorte de boîte dont la paroi est composée des côtes, de muscles (ceux qui se contractent à l’inspiration), de nerfs, de ligaments et d’articulations. Tous les éléments suivants peuvent donc être source de douleur :

  • une côte fracturée ;
  • un muscle intercostal froissé ou déchiré suite à un faux mouvement ou à un effort intensif ;
  • une entorse costale consécutive à un traumatisme, un faux mouvement, une forte toux, un étirement excessif ;
  • une crampe sur un muscle intercostal ;
  • le syndrome de Tietze (également appelé costochondrite) : il s’agit d’une inflammation du cartilage des articulations, le plus souvent au niveau des côtes et du sternum, dont on ne connaît pas exactement l’origine ;
  • très rarement, une tumeur osseuse.

Une névralgie intercostale

Les douleurs intercostales peuvent également avoir une origine nerveuse : un ou plusieurs nerfs intercostaux (nerfs sensitifs prenant racine dans la moelle épinière puis longeant (...)

Lire la suite sur Femmeactuelle.fr
Arthrose : non au déremboursement des traitements
La diététique anti-arthrose
Arthrose : le point sur la maladie
Marchez, vous aurez moins d’arthrose !
Douleurs : de nouvelles solutions douces