Douleur dans le bras gauche : AVC ou infarctus ? Quand s'inquiéter ?

Chaque année, environ 80 000 infarctus du myocarde ont lieu en France. Si la mortalité à 30 jours a drastiquement baissé, 10% des patients meurent dans l'heure suivant la crise cardiaque et 15% dans l'année qui suit. la maladie concerne surtout les hommes de plus de 55 ans et les femmes de 65 à 70 ans. Environ 12 000 personnes en décèdent chaque année. La cause ? Une méconnaissance des symptômes ce qu’on appelle communément une "crise cardiaque" et une difficulté à les identifier comme tels.

Une douleur anormale au niveau du bras gauche (pouvant aller de l'épaule à la main), accompagnée de douleurs thoraciques et de sensations de décharge électrique, peut être le signe d'un infarctus du myocarde. En cas de douleur persistante, une consultation chez le médecin est vivement recommandée. On fait le point sur ce qu'est un infarctus, ses facteurs de risque, ses symptômes et les examens à réaliser pour confirmer le diagnostic.

On parle d'infarctus lorsque l’artère coronaire (qui alimentaire le cœur en sang et donc en oxygène) est obstruée. Privé d’oxygène, le muscle cardiaque se nécrose et son fonctionnement est perturbé. Les conséquences sont immédiates avec des troubles du rythme pouvant aller jusqu’à l’arrêt total du cœur.

Les causes d’une crise cardiaque sont multiples mais le risque est augmenté en cas de tabagisme, de diabète, de cholestérol, d’hypertension ou d’obésité. Le manque d’exercice physique et les antécédents familiaux sont également en cause. Enfin, l’âge et le sexe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite