Douglas Stuart, Elsa Marpeau, Maxime Gillio… les grands noms de l’été polar

·1 min de lecture
L'Écossais Douglas Stuart, auteur d'un premier roman coup de poing « Shuggie Bain », lauréat du Booker Price 2020
L'Écossais Douglas Stuart, auteur d'un premier roman coup de poing « Shuggie Bain », lauréat du Booker Price 2020

« Frédéric Pluton se rêvait Farrokh Bulsara [le vrai nom de Freddie Mercury, le chanteur de Queen] ; il ne fut que Claude François. » Grillé, littéralement, Pluton, pas dans son bain avec un sèche-cheveux, mais sur scène, les doigts carbonisés sur le clavier. Il s?essayait à ressembler à son idole, mort du sida en 1991, jusqu?au bout des dents. Quand on confie à la journaliste Stella Poliakov d?en brosser le portrait, on découvre que le court-circuit n?avait rien d?accidentel. Cette dernière, imbibée d?alcool du matin au soir pour avoir perdu l?amour de sa vie, débarque dans l?inframonde du Prince, boîte homo où se retrouvent des sosies aussi barrés que Benoît Poelvoorde dans Podium. Entre l?ex de la victime, pastiche du guitariste Brian May, et un Paul Rodgers, bassiste, qui rappelle plutôt Chuck Norris, l?intrigue de Batignolles part en riffs bizarroïdes vers le 17e arrondissement, et monte en puissance sous les manières peu convenables d?une Miss Marple à gueule de bois. Le texte est cocasse, Stella touchante, et l?auteur un fan absolu de Frédéric Dard. Trois bons points.

Batignolles Rhapsody, de Maxime Gillio (Pygmalion, 190 pages, 18,90 euros).

  • Le lit froid

Les Ahlberg forment une famille parfaite, WASP blonds aux yeux couleur de lune, dans le décor de la Nouvelle-Angleterre. Le père est un professeur célèbre, la mère, brillante, est d?une beauté ahurissante, leurs filles sont adorables. Problème : cette mère, Annalee, se lève dans son sommeil lorsque so [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles