"La douche était plus sensationnelle…" : Rose-Marie et Cinzia, les Copines parisiennes dans Pékin Express, regrettent les "joies du montage et les raccourcis"

·1 min de lecture

Après les avoir quittées en Ouganda, on retrouvait Cinzia et Rose-Marie, le binôme de copines parisiennes de Pékin Express, en Grèce. Un changement d'itinéraire qui est survenu après l'interruption de tournage durant plus de 6 mois en raison de la crise sanitaire. Si l'accalmie de la pandémie durant l'été a permis aux équipes de reprendre l'enregistrement, ils n'ont pas pu se rendre en Ethiopie, comme c'était initialement prévu. C'est donc en Grèce que l'on retrouvait les équipes. Pour certains duos, le stop a été vraiment chaotique. Ils ne pouvaient emprunter qu'un véhicule avec un seul passager, soit le conducteur. Ce qui a fortement réduit la probabilité de trouver une voiture qui puisse les mener à bon port. Pourtant, la chance a souri à Cinzia et Rose-Marie. Elles ont alors sympathisé avec Miri, un Grec qui a même accepté de les emmener jusqu'au bout. Seulement voilà, selon les candidates, tout ce n'est pas vraiment passé comme cela a été montré à l'antenne.

Les téléspectateurs ont ainsi cru que les jeunes femmes avaient fait une promesse à Miri leur chauffeur - prendre un café à leur arrivée - qu'elles n'auraient pas tenue. Beaucoup d'internautes ont ainsi été attristés du sort réservé à Miri, qui paraissait comme abandonné par les candidats. Dans une story Instagram, Cinzia est revenue sur l'épisode diffusé ce mardi sur M6. Elle débute ainsi : "les joies du montage et ses raccourcis… Ce qu'on ne vous montre pas, c'est que Miri est sur la route toute la journée quoiqu'il (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Samuel Etienne revient sur un épisode marquant de sa vie : "Ce n'est pas souvent, dans une vie, que l'on sent le souffle de la mort passer"
Marble Mania : TF1 acquiert les droits d'un nouveau divertissement, un concours de billes spectaculaire réunissant des célébrités (VIDEO)
Caroline Barclay révèle avoir eu une liaison avec Gérard Depardieu : "Il m'a fait un peu peur et j'ai arrêté..." (VIDEO)
Kaoutar et Nour (Pékin Express) en deuil : leur hommage poignant à un être cher décédé avant la reprise du tournage
Michel Cymes victime d'une arnaque, il pousse un gros coup de gueule dans Quotidien : "Je me suis même fait agresser dans la rue par une dame..." :