Dans le Doubs, ne t’abstiens pas ! - épisode 2 : au nord (du département), c’était le RN

·1 min de lecture

En exclusivité pour les lecteurs de "Marianne", notre chroniqueur David Desgouilles va suivre pendant les mois à venir les élections départementales dans un territoire qu'il connaît bien pour y avoir vécu l'essentiel de son existence : le Doubs. Au menu de ce deuxième épisode, la possibilité que la partie septentrionale du département, autour de Montbéliard, passe aux mains du parti de Marine Le Pen.

Le pays de Montbéliard va-t-il s’offrir tout entier au Rassemblement national lors des prochaines élections départementales ? Autant le dire d’emblée : la probabilité n’est pas mince. Autour de la cité des Princes et du berceau de Peugeot, le redécoupage de 2014 a accouché de cinq cantons : celui de Montbéliard bien entendu, ceux d’Audincourt, de Bethoncourt, de Valentigney et enfin celui de Bavans, le plus vaste et le plus à l’ouest des cinq, qui englobe aussi toute la ruralité dépendant économiquement et administrativement de l’agglomération montbéliardaise. Sur ces cinq cantons, seul le premier est actuellement détenu par la majorité départementale de Christine Bouquin, c’est-à-dire la droite, alors que les quatre autres avaient tous élu des représentants de la gauche lors du scrutin de 2015.C’est en fait l’effondrement structurel de la gauche, 25 % à 30 % sur le plan national et encore moins dans la France périphérique décrite par Christophe Guilluy et dont le Doubs fait partie, qui constitue l’atout-maître d’un RN dont les thèmes sont porteurs dans un secteur...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles