Doubs : il renverse un enfant de 4 ans, le confie à un passant et prend la fuite

Après avoir provoqué un accident impliquant un enfant de 4 ans, il s'est enfui en catimini ('Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

La jeune victime a été transportée au Centre Hospitalier Universitaire de Besançon dans un état jugé inquiétant.

Son attitude a évidemment choqué les habitants du quartier présents sur place. Ce dimanche soir à Besançon, un homme âgé d'une quarantaine d'années qui circulait en voiture dans le centre-ville a provoqué un accident en percutant un enfant âgé de 4 ans qui traversait la chaussée. Plutôt que de porter secours à la victime, il s'en est ensuite débarrassé le plus vite possible avant de prendre la poudre d'escampette.

Comme l'explique L'Est Républicain, l'individu s'est en effet contenté de ramasser le petit garçon et de le mettre dans les bras d'un passant, avant d'appeler ses fils, qui jouaient dans un parc à proximité du lieu de l'accident. Le quadragénaire est ensuite monté avec ses enfants dans son véhicule et s'est enfui sans demander son reste.

"Il n'avait qu'une chose en tête : se sauver"

"Il n’en avait rien à faire du gosse, témoigne une mère de famille qui a assisté à la scène. Il n’avait qu’une chose en tête : se sauver." Pendant ce temps, ce sont donc des passants qui se sont occupés du jeune blessé et se sont chargés d'appeler les secours. La victime a ensuite été hospitalisée au CHU de Besançon dans un état "jugé inquiétant".

De son côté, le chauffard inconséquent pourrait avoir des ennuis dans les semaines à venir. Le quotidien local précise en effet qu'une enquête a été ouverte par la police, qui a déjà interrogé quelques uns des nombreux témoins de cette scène ahurissante. Ceux-ci ont pu confirmer que l'homme qui a renversé l'enfant est loin d'être un inconnu dans le quartier, et même plutôt un habitué des lieux. Les forces de l'ordre devraient donc en théorie remonter facilement jusqu'à lui.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles