Doubs : un couvre-feu est mis en place à Audincourt, après un week-end de violences urbaines et un policier blessé

franceinfo
Un officier de la BAC a été brûlé à la cuisse par une grenade de désencerclement.

La mairie d'Audincourt et la préfecture du Doubs instaurent, lundi 15 juillet, un couvre-feu dans la commune, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. Il concerne les mineurs de moins de 14 ans à partir de 22 heures. Cette mesure fait suite aux violences urbaines qui ont éclaté à Audincourt, dans le quartier des Champs Montants, dans la nuit du samedi 13 juillet au dimanche 14 juillet. Des rondes de police sont également mises en place dans le quartier.

Je pense que c'est nécessaire pour remettre un peu d'ordre, parce qu'il y a des grands, des meneurs, qui entraînent des petits de 10 ou 12 ans. C'est une mesure forte pour redonner confiance aux habitants qui ont le droit de vivre dans la sérénité

Marie-Claude Gallard, maire d'Audincourt

à France Bleu Belfort-Montbéliard

La mesure a également été approuvée par la préfecture. "Quand les enfants de 12, 13 ou 14 ans sont dehors à minuit, ce ne sont pas forcément des délinquants, mais quand ils sont dehors, ils doivent se retrouver sous l'autorité d'un adulte. Donc je lance un appel aux adultes. La tranquilité publique doit se faire avec plusieurs acteurs, entre les parents, les équipes de médiation et l'État", réagit le préfet, Joël Mathurin.

La police caillassée, un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi