Double meurtre à Valence et en Ardèche: les enquêteurs s'interrogent sur un possible lien avec deux autres affaires

Mélanie Vecchio et Raphaël Maillochon, avec Jeanne Bulant
·2 min de lecture
L'agence Pôle emploi où une femme a été tuée ce jeudi à Valence. - PHILIPPE DESMAZES
L'agence Pôle emploi où une femme a été tuée ce jeudi à Valence. - PHILIPPE DESMAZES

Un double meurtre a eu lieu ce jeudi matin à Valence et dans l'Ardèche. Un homme a tué par balles une conseillère Pôle Emploi puis une salariée d'une entreprise où il avait travaillé, avant d'être interpellé et placé en garde à vue.

Cet ingénieur de 45 ans, inconnu des services de police, est entré dans une agence de Pôle Emploi de la Drôme et a mortellement touché une employée de 53 ans, avant de parcourir 10 km en voiture pour gagner les locaux d'une entreprise de l'Ardèche et de faire feu sur une employée de 51 ans, atteinte à deux reprises mortellement.

Selon nos informations, les enquêteurs s'intéressent désormais à deux affaires survenues mardi dans le Haut-Rhin. Ils les soupçonnent d'abord d'être liées entre elles, mais surtout d'avoir un lien avec le double homicide survenu ce jeudi, a-t-on appris de sources concordantes.

Des ressemblances troublantes

Mardi 26 janvier, une femme de 39 ans est retrouvée morte dans la commune de Wolfgantzen, près de Colmar, tuée par balle dans sa voiture. Puis à 50 km de là, dans la commune de Wattwiller, au cours de la même soirée, un individu ouvre le feu sur un homme à son domicile, après avoir vérifié son identité. Le tireur rate cependant sa cible et se retrouve poursuivi par la victime. Mais au terme d'un échange de coups, le tireur parvient à s’enfuir à bord de son véhicule.

Les enquêteurs cherchent à identifier à quel point ces deux victimes du Haut-Rhin sont liées, rapportent nos confrères de RMC, car elles ont travaillé ensemble à deux reprises. Toutes deux exerçaient dans le même domaine professionnel, à savoir les ressources humaines. Elles ont été agressées à domicile, et par arme à feu.

Autant de points que devront tenter d'éclaircir les investigations. Mais comme l'a reconnu lors d'une conférence de presse ce jeudi après-midi le procureur de la République de Valence, à propos du double homicide commis quelques heures plus tôt, "l'affaire recelle encore beaucoup d'interrogations".

Article original publié sur BFMTV.com