Meurtres dans la Drôme et en Ardèche : le suspect serait impliqué dans un autre meurtre

Les policiers l'ignoraient encore, mais, au moment où ils ont interpellé le suspect des deux meurtres commis à Valence (Drôme) et dans l'Ardèche, jeudi 28 janvier, ils ont probablement mis fin à une expédition meurtrière de plusieurs jours. L'homme, qui venait de tuer une conseillère Pôle emploi et la DRH (directrice des ressources humaines) d'une entreprise dans laquelle il était auparavant salarié, serait en effet, selon les enquêteurs, impliqué dans deux autres crimes, perpétrés mardi 26 janvier dans le Haut-Rhin. Des analyses ADN formelles Ce jour-là, vers 18 heures, des gendarmes ont retrouvé le corps d'une DRH tuée par balles sur le parking de son entreprise. Selon les informations de France Télévisions, le suspect avait également été salarié au sein de cette entreprise. Sa voiture rouge aurait d'ailleurs été aperçue sur les lieux. Le même soir, un autre DRH a été agressé à son domicile. Grâce à des analyses ADN, les enquêteurs savent que l'agresseur en question n'est autre que l'individu qu'ils ont arrêté jeudi.