Double homicide des Cévennes : le tireur mis en examen pour "assassinats"

·1 min de lecture

Valentin Marcone, soupçonné d'avoir tué son patron et un de ses collègues mardi dans les Cévennes, a été mis en examen dimanche pour «assassinats». 

L'homme qui a abattu mardi son patron et un collègue dans un village des Cévennes a été mis en examen dimanche pour «assassinats», a annoncé le procureur de Nîmes Eric Maurel. «Valentin Marcone a gardé le silence devant le juge d'instruction», a précisé le magistrat, qui a requis le placement en détention provisoire de cet homme de 29 ans qui avait avoué le crime devant les enquêteurs.

A lire aussi :Le meurtrier des Cévennes, «un solitaire, apte à survivre en milieu hostile»

Trois jours de traque

«Les éléments qui nous permettent de retenir la préméditation sont multiples», avait indiqué Eric Maurel plus tôt dans la journée, ajoutant que Valentin Marcone a indiqué aux enquêteurs avoir eu une altercation avec le patron de la scierie où il était employé sur le non-paiement d'heures supplémentaires.

Valentin Marcone, 29 ans, avait pris la fuite mardi dans la forêt cévenole après avoir abattu son patron et un de ses collègues dans la scierie où il travaillait, dans le village des Plantiers (Gard). Traqué par plus de 350 gendarmes aidés de drones, d'hélicoptères et de chiens, il s'était rendu sans résistance vendredi soir.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles