Double drame à Madagascar, au moins 64 morts

·2 min de lecture

Le naufrage d'un navire suivi du crash d'un hélicoptère des secours a fait au moins 85 morts à Madagascar.

Le bilan du naufrage d'un navire au nord-est de l'île est passé mercredi à 85 morts à Madagascar, après la découverte de nouveaux corps. Ces saisonniers malgaches venaient de terminer la récolte de girofle et rentraient dans leurs familles pour Noël: 85 d'entre eux ont péri dans un naufrage au nord-est de l'île, selon un bilan actualisé jeudi.

Le bateau de transport de marchandises, une embarcation en bois de douze mètres de long, n'était pas autorisé à convoyer des passagers mais comptait pourtant 138 personnes à son bord, ont précisé jeudi les autorités maritimes. Il était parti lundi de la petite localité d'Antseraka en direction de Soanierana-Ivongo, moins d'une centaine de km au sud. Il s'est échoué tout près de sa destination.

"Le bilan s'élève à 85 morts, avec 21 (nouveaux) corps repêchés", a affirmé à l'AFP le général de gendarmerie Zafisambatra Ravoavy. Cinquante passagers ont pu être sauvés, principalement des gens qui se trouvaient sur le pont du bateau selon un responsable maritime.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le moteur aurait eu un problème technique. "Le bateau s'est retrouvé à la merci des vagues et s'est échoué sur un récif", avant de prendre l'eau, avait précisé Adrien Ratsimbazafy, de l'Agence portuaire maritime et fluviale (APMF).

"Des effets personnels, des cartes d'identité et de l'argent ont été retrouvés par les secours", a indiqué Alban Menavolo, le jeune maire de Soanierana-Ivongo. "La plupart des passagers étaient des saisonniers, originaires de la campagne", a-t-il précisé à l'AFP. "Ces Malgaches étaient partis récolter le clou de girofle, un peu plus au nord du port de départ et, en prenant le bateau, ils comptaient rejoindre leur famille avec l'argent gagné, pour les fêtes de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles