Double assassinat à Pouyastruc : Le tireur toujours sur place ? Les habitants n'osent plus sortir seuls

Les autorités espagnoles sont mobilisées dans l'affaire de l'assassinat de deux enseignants à Pouyastruc, près de Tarbes en Haute-Garonne, qui a eu lieu le 4 juillet 2022. En effet, le principal suspect serait en fuite de l'autre côté de la frontière. Le pays voisin a donc mis en place un dispositif de surveillance et de recherche dans le secteur de Jaca pour retrouver Cédric Tauleygne. Il est l'ex-mari et père de deux enfants de l'une des victimes, Aurélie Pardon. L'autre professeur tué est Gabriel Fourmigué. Considéré comme dangereux et armé, le suspect suscite depuis l'inquiétude dans la ville de Jaca, a déclaré le maire de la ville Juan Manuel Ramón.

L'édile de Jaca, cité située dans la communauté autonome d'Aragon, province de Huesca, s'est exprimé sur les répercussions de l'affaire dans sa ville, rapporte France Bleu. Les habitants ne sont pas confinés mais ne cachent pas leur inquiétude : "Tout ça, ça a changé d'une certaine manière la vie des habitants parce qu'il y a de la peur. Les gens n'osent plus sortir seuls du village. Pendant la nuit on ferme tout et pendant la journée aussi, il faut faire attention. Ils sont inquiets et on attend qu'ils l'interpellent pour pouvoir retrouver notre vie normale de nos villages tranquilles. On ne sait pas s'il est là ou pas, mais le fait de voir à quel point ils le cherchent dans cette zone fait penser qu'il pourrait être ici."

Appel à témoins lancé

Un appel à témoins à été...

Lire la suite


À lire aussi

Double homicide à Pouyastruc - L'ex de la victime en fuite et armé : nouvelles révélations
Double meurtre à Pouyastruc : Révélations sur les 2 victimes qui s'étaient rapprochées sentimentalement
Double meurtre d'enseignants à Pouyastruc : qui sont les 2 victimes, tuées par balles ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles