Des douaniers américains saisissent 6,5 millions de faux dollars venus de Russie

·1 min de lecture

Pour Edward Moriarty, directeur par intérim du service des douanes de Philadelphie (Etats-Unis), il s’agit tout simplement d’une “interception exceptionnelle". Comme le relatent les services des douanes américaines, 6.511.294 millions de dollars contrefaits ont été saisis le 30 septembre dernier. L’argent est arrivé par fret aérien en provenance de Russie. Dispatché en cinq colis, il était destiné à une adresse près de Chicago. Sur chaque colis était inscrite la mention : “Play Money for Monopoly”.

Mais s’il s’agissait d’argent “accessoire”, selon cette inscription, les douanes ont jugé que les billets ressemblaient beaucoup trop à des vrais. Les services secrets américains, à qui ces colis vont être remis, ont confirmé qu’il s’agissait bien là d’argent contrefait. Parmi les colis saisis entre le 14 et le 17 septembre dernier, l’un contenait ainsi plus de trois millions de faux euros (convertis ensuite en dollars par les autorités américaines pour faire le décompte de l’argent saisi) en coupures de 10, 50, 100 et 500 et un autre plus de 20.000 dollars en billets… de 1 dollar.

>> A lire aussi - Cryptomonnaies : pari d’un jour ou monnaie d’avenir ?

"Il s'agit d'une interception exceptionnelle par les agents des douanes et de la protection des frontières d'une quantité alarmante de devises qui peuvent être modifiées pour paraître authentiques et potentiellement utilisées pour nuire aux citoyens les plus vulnérables de notre pays”, a assuré Edward Moriarty dans le communiqué de presse. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La note de la dette de la France confirmée par Standard & Poor's
Royaume-Uni : l'armée va être déployée pour faire face à la pénurie de carburants
Attention aux faux agents d’Enedis qui prétendent relever le compteur Linky
Le flop annoncé du remboursement des séances de psy
"La Fille au ballon" de Banksy mise aux enchères

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles