"Le dossier n'avance pas": l'avocat de Cédric Jubillar dénonce la lenteur de l'instruction

·2 min de lecture
Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, le 14 octobre 2021 - BFMTV
Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, le 14 octobre 2021 - BFMTV

Des résultats qui ne font qu'alimenter son impatience. Selon l'avocat de Cédric Jubillar, l'absence de trace de sang ou d'urine dans l'eau de la machine à laver de la famille Jubillar est un élément venant conforter l'innocence de son client dans la disparition de son épouse.

"Les preuves sont inexistantes, les indices sont ténus", évoque sur notre antenne Me Jean-Baptiste Alary, "à ce rythme je gage que dans les semaines ou les mois à venir certains magistrats prendront leur responsabilité et libéreront Cédric Jubillar, sauf à connaître des évolutions importantes au dossier, mais ce n'est toujours pas le cas."

"Depuis quatre mois, ce dossier n'évolue pas"

L'avocat ajoute que la justice "n'aime pas le vide" et "a besoin de trouver au moins de manière temporaire un responsable, mais le dossier doit encore évoluer."

"Ce que l'on peut constater c'est que depuis quatre mois, ce dossier n'évolue pas", déplore Jean-Baptiste Alary, qui critique la lenteur de l'instruction dans cette affaire qui a débuté il y a bientôt dix mois.

L'avocat de Cédric Jubillar dit notamment attendre beaucoup des résultats de l'analyse de la couette saisie le lendemain de la disparition de Delphine Jubillar: "c'est tout de même très surprenantt que ces résultats là ne soient toujours pas connus dans un dossier où la justice devrait tout mettre en oeuvre pour parvenir à la manifestation de la vérité. Manifestement, ça n'est pas le cas et c'est désolant."

"Le dossier n'évolue pas et on ne peut pas maintenir en détention une personne alors que son dossier n'avance pas", poursuit Me Jean-Baptiste Alary.

Une audition de son client ce vendredi

Placé en détention provisoire depuis le mois de juin dernier, Cédric Jubillar a déposé avec ses avocats plusieurs demandes de remise en liberté, toutes rejetées par la justice.

"La détention (de Cédric Jubillar, NLDR) se passe comme elle doit se passer", a déclaré son avocat, évoquant des "conditions extrêmement difficiles" pour son client.

Cédric Jubillar doit être auditionné vendredi matin pour la première fois depuis son placement en détention provisoire par deux juges en charge de l'instruction. Il sera également interrogé le 3 décembre prochain.

"Il répondra aux questions des juges d'instruction, comme cela a toujours été le cas [...] nous verrons ce que les magistrats auront à poser comme question", a conclu Me Jean-Baptiste Alary.

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 sans laisser la moindre trace. Dans cette affaire, c'est Cédric Jubillar, l'époux de la jeune infirmière du Tarn etdont elle était en train de se séparer, qui fait figure de principal suspect.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles