Dose de rappel ouverte pour tous les adultes : voici ce qu'il faut savoir

·1 min de lecture

Le gouvernement l'a annoncé à la mi-journée. La troisième dose de vaccin est désormais recommandée pour l'ensemble des adultes. Plus tôt dans la journée, la Haute autorité de santé a également publié son avis allant dans le même sens. Seulement six jours auparavant, la HAS préconisait que la dose de rappel soit faite à partir de 40 ans, 6 mois après la dernière injection. Mais elle a décidé d'abaisser ces délais car la "reprise de l'épidémie" est "encore plus forte qu'attendue", explique-t-elle dans son nouvel avis.

Elle "considère que le contexte épidémique préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale en raccourcissant le délai entre primovaccination et dose de rappel", justifie la HAS, dont le rôle est d'inspirer la politique du gouvernement sur ces questions. Elle "recommande donc que l'administration d'une dose de rappel puisse désormais être réalisée dès 5 mois après la primovaccination et que la campagne de rappel puisse être élargie dès maintenant aux personnes âgées de 18 ans et plus".

Qui est concerné par cette dose de rappel?

A terme, l'ensemble des Français sera concerné par cette dose de rappel. Mais au 27 novembre, date de l'ouverture de la dose de rappel à tous, environ 25 millions de Français de plus de 18 ans seront éligibles car ont terminé leur schéma vaccinal complet depuis plus de 5 mois. Plus de 6 millions de Français ont d'ores et déjà reçu une dose de rappel. L'Italie, Singapour et Israël ont également choisi de proposer cette 3e dose ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles