Dortmund-PSG: la soirée européenne de Tuchel qui a précipité son départ du Borussia

1 / 2

Dortmund-PSG: la soirée européenne de Tuchel qui a précipité son départ du Borussia

La scène avait été racontée par tous les journaux d’outre-Rhin. Le 19 mars 2018, alors que Thomas Tuchel était à la barre pour témoigner lors du procès de Serguei Wenergold, l’auteur de l’attentat contre le Borussia Dortmund, le procureur avait tenu à poser une question au technicien allemand: "Seriez-vous resté coach du BVB sans cette attaque?" Réponse de Tuchel: "Oui, je suppose. Mais la gestion de l’attaque et ses conséquences a provoqué de grosses dissensions entre le directeur général Joachim Watzke et moi. Le problème principal étant que j’étais dans le car, et pas lui."

Un an plus tôt, le 11 avril 2017, Tuchel était encore le coach des Borussen. Après une très belle première saison, son équipe se battait difficilement avec Leipzig et Hoffenheim pour le podium en Bundesliga, mais la Ligue des champions apparaissait comme une parenthèse enchantée pour Dortmund. Opposée en quart de finale à la jeune et inexpérimentée équipe de Monaco, la formation allemande avait une très belle occasion d’atteindre les demies, et pourquoi pas ensuite de rêver à un sacre… Mais d’abord, il fallait remporter le match aller contre l’ASM, au Signal Iduna Park.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Trois bombes, et très vite, des avis divergents

Malheureusement, cette soirée printanière bouleversera à jamais le Borussia. L’histoire est connue: moins de deux heures...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi