Dortmund : l’enquête avance et le sport reprend ses droits

France 3

Lorsque le bus de Dortmund arrive au stade, les supporters sont déjà là, nombreux pour les soutenir avant le début du match. Ce mercredi 12 avril au soir,

les joueurs rechaussent leurs crampons, moins de 24 heures après l’attentat. Hier, il est 19h lorsque l’équipe de Dortmund quitte son hôtel, direction le stade, à bord d’un bus aux vitres blindés. Quelques instants plus tard, l’aile droite du bus est soufflée par trois explosions, blessant un footballeur.

Un suspect encore en liberté

La police a retrouvé trois lettres de revendication sur place, toutes évoquent clairement l’organisation État islamique. "À ce stade, deux suspects appartenant à la mouvance islamiste sont au centre de cette enquête. Leurs appartements ont été perquisitionnés, l’un des deux a été interpellé et nous sommes à la recherche du second, pour lequel nous avons émis un mandat d’arrêt", a expliqué Frauke Koehler, la porte-parole du procureur fédéral.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attaque contre le bus du Borussia Dortmund : l'entraîneur du club furieux d'avoir dû jouer le match contre Monaco
Adolescent français enlevé à Madagascar : "C'est un kidnapping sous rançon, c'est une pratique qui arrive assez régulièrement"
Nouveau braquage spectaculaire d'un camion rempli d'or et de bijoux près de Lyon
Dortmund : une ambiance lourde pour le match entre Monaco et le Borussia
Attaque à Dortmund : les enquêteurs privilégient la piste islamiste

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages