Doriane Ragon : qui était cette femme froidement exécutée dans le Var ?

·1 min de lecture

Un fait divers atroce. Ce dimanche 18 juillet, aux alentours de 5h30 du matin, le corps de Doriane Ragon a été retrouvé devant les grilles de sa résidence à Plan-de-la-Tour dans le Var, une douille de 9 millimètres à proximité. C'est un livreur de journaux de Var-Matin qui a fait cette effroyable découverte. D'après les enquêteurs, elle a été tuée par balle par un homme qu'elle connaissait. Mais qui était-elle ? La victime était une jeune femme de 32 ans et elle habitait avec sa fille âgée de 12 ans. Cette dernière n'était pas présente au moment des faits et se trouve désormais aux côtés de son père. Rapidement, une enquête a été ouverte et selon les informations publiées par BFMTV, celle-ci aurait été tuée alors qu'elle rentrait du travail. Doriane Ragon faisait des extras auprès de personnes âgées et son agresseur l'attendait non loin de son domicile. Une terrible découverte qui a bouleversé les habitants. Rapidement, une cagnotte a été créée par les amies de la victime pour financer ses obsèques et un hommage est prévu ce mercredi à 18 heures sur la Place Foch, devant la mairie du Plan-de-la-Tour, en accord avec la famille.

Un homme éconduit. Suite à la découverte de son corps, les gendarmes ont rapidement identifié un potentiel suspect. Ils se sont rendus à son domicile situé à Gréolières dans les Alpes-Maritimes afin de l'auditionner. Après avoir accepté de leur parler, l'homme en question a finalement pris la fuite et (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

L'incroyable idée d'un jeune homme pour trouver une bague de fiançailles
Macabre ! Une capitaine de police gisait chez elle depuis trois semaines
Féminicide dans le Var : la mère de Marc Floris témoigne et se dit "soulagée" de la mort de son fils
Un homme retrouve son fils 24 ans après son kidnapping
Un instituteur accusé de viol à tort innocenté après “cinq ans d'enfer”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles