Doria Tillier nous raconte ses premiers pas de réalisatrice pour un court-métrage présenté à Cannes

·1 min de lecture

Doria Tillier n'est pas seulement à Cannes 2021 en qualité de maîtresse de cérémonie. La comédienne y présente également son tout premier court-métrage en tant que réalisatrice, dans le cadre des Talents Adami Cannes. Baptisé La diagonale des fous, et tourné à La Réunion, le film suit une équipe de reporters, venue couvrir ce grand raid consistant à traverser l'île. L'actrice revient sur cette expérience.

Télé-Loisirs. Réaliser, c'était une envie que vous nourrissiez déjà personnellement, ou vous avez simplement saisi l’opportunité ?

Doria Tillier. J'y pensais assez concrètement. J'ai commencé à y penser quand j'ai tourné mon premier film, Monsieur & Madame Adelman (sorti en 2017 et réalisé par Nicolas Bedos, ndlr). Du coup, cela faisait quelques années que je m'y intéressais un peu, mais je pensais m'y essayer dans quelques années. Donc c'est vrai que si l'Adami ne me l'avait pas proposé, je ne l'aurais pas fait aussi tôt.

Comment est née l’idée de cette équipe de reporters au coeur de la diagonale des fous, grand raid qui consiste à traverser l'île de La Réunion ?

Souvent, les idées viennent un peu dans la contrainte. Là, la première contrainte était le thème imposé : que l'action se déroule sur l'île de La Réunion, parce qu'il y avait un partenariat avec cette région. Je ne connaissais pas du tout cette île. C'était donc un peu compliqué pour moi d'imaginer une histoire qui se passe avec des protagonistes qui vivent là-bas. Je n'ai pas eu cinquante idées : soit ce sont des (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

En direct du Festival de Cannes : Mélanie Thierry incendiaire pour la montée des marches de Tralala, Doria Tillier nous parle de ses premiers pas de réalisatrice...
High Fidelity (Disney+) : pourquoi ce film de Stephen Frears avec John Cusack et Jack Black est magique
Cannes 2021 : Mélanie Thierry incendiaire dans une robe (très) transparente : les plus belles photos de la montée des marches de Tralala
"Peut-être que je vais voter Le Pen après ça" : un journaliste irlandais tacle violemment le film BAC Nord présenté à Cannes 2021
Adrien Cachot (Top Chef) : son film de chevet, celui qui le fait saliver, son crush d'ado… Les confidences cinéma du cuisinier finaliste en 2020

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles