Dordogne : sept chiots retrouvés abandonnés dans une benne à ordures

·1 min de lecture
Sept chiots retrouvés dans une benne à ordure

Six des sept malheureux animaux n'ont pas survécu, tandis que le dernier a été pris en charge par une association.

Un acte malveillant et lâche qui pourrait faire l'objet de poursuites. Ce dimanche 15 août, dans la paisible commune de Lacropte (Dordogne), une promeneuse a fait une découverte déchirante. En passant près d'une benne à ordures, elle a ainsi entendu ce qui ressemblait à des jappements de détresse.

La riveraine a immédiatement contacté les pompiers, qui, en collaboration avec la mairie et avec les services de collecte et de traitement des déchets, a fait ouvrir le container. À l'intérieur se trouvaient sept chiots de quelques semaines, manifestement jetés là par un humain.

Une plainte déposée par une association environnementale

Trois animaux étaient déjà morts au moment où la portée a été retrouvée, et les quatre autres, des femelles, se trouvaient dans un état d'extrême faiblesse. Selon l'association Pattes en Cavale 24, les quatre petites survivantes ont rapidement été prises en charge, mais trois d'entre elles sont malheureusement décédées d'hémorragie interne dans les heures suivantes.

La quatrième a cependant été maintenue en vie. Selon France Bleu, elle "reprend des forces" et a été déposée "dans une famille d'accueil adhérente de l'association". Le média local ajoute qu'une autre association, la Sepanso (Société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature dans le Sud-Ouest), a annoncé son intention de porter plainte contre X pour acte de cruauté envers les animaux. S'il ou elle est retrouvé(e), le responsable de cet ignoble abandon pourrait donc être poursuivi en justice.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles