Dordogne : le mystère du squelette Ernest résolu

Le fait-divers a fait la une du Populaire du Centre. Le mystère qui plane autour d’un squelette retrouvé en Dordogne est enfin levé. Découvert au début du siècle dernier dans un manoir de Saint-Pierre-de-Frugie, le squelette avait nourri la légende d’un drame familial. La rumeur laissait sous-entendre que le squelette, découvert en 1913, appartenait à un châtelain connu sous le nom d’Ernest. Il aurait été assassiné par son frère, car il entretenait, d’après la légende, une relation incestueuse avec sa sœur. "Nous ne savons quasiment rien de lui" Depuis, des analyses ont été réalisées. On apprend alors que le châtelain a bel et bien été tué, mais en Californie (États-Unis). Le squelette est en réalité celui d’un homme ayant vécu entre 1278 et 1388, une découverte qui devrait mettre fin à la rumeur. "Nous ne savons quasiment rien de lui. Nous ne connaissons pas son sexe, son âge, bien sûr nous ne connaissons pas son identité", précise le généalogiste Bernard Aumasson.