Dordogne : un homme en fuite après avoir tiré sur les gendarmes, un village appelé à rester confiné

·2 min de lecture

Les gendarmes sont intervenus pour un différend familial à Lardin-Saint-Lazare. Sur place, un homme leur a tiré dessus avant de prendre la fuite. Une opération est en cours pour le retrouver.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes sont appelés pour intervenir dans la commune de Lardin-Saint-Lazare, en Dordogne, pour des violences intra-familiales. L'ex-concubin d'une femme s'est présenté à son domicile et s'en est pris à son nouveau compagnon, a appris BFMTV auprès de la gendarmerie.  

La jeune s'est alors enfuie et a été prise pour cible par son ex-concubin, un ancien militaire muni d'une arme à feu. L'homme, âgé d'une trentaine d'années, a ensuite déambulé dans les rues du village et déclaré vouloir s'en prendre aux gendarmes. Face à eux, il leur a tiré dessus, endommageant gravement deux véhicules.

Appel au confinement

Ce dimanche matin, le suspect reste toujours recherché. 150 militaires, dont 60 du groupement de gendarmerie de la Dordogne ainsi que des membres du GIGN et un négociateur local, ont été déployés et deux hélicoptères survolent le village afin de localiser et d'interpeller le fuyard. 

Le préfet de Dordogne appelle les habitants de Lardin-Saint-Lazare à rester chez eux par mesure de sécurité, l'homme étant probablement toujours armé.  

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Il est parti dans la forêt, à proximité de Lardin-Saint-Lazare, d'où un déploiement important des forces de gendarmeries. Je demande à la population d'écouter les informations et d'éviter de se déplacer. Les axes routiers sont neutralisés pour éviter toute prise d'otage ou tout dégât collatéral", explique ce dimanche matin Frédéric Périssat, préfet de Dordogne, sur BFMTV.

Selon nos informations, l'homme recherché est déjà connu des services de gendarmerie pour des violences conjugales. "Il est armé, se déplace rapidement. La manoeuvre doit nous permettre de figer la situation pour pouvoir l'interpellet et éviter tout drame humain", commente Frédéric Périssat. Son ancienne conjointe et les enfants ont par ailleurs été mis à l'abris. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles